Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 18:35

La France n’a jamais «était une cible des terroristes comme ces dernières années

La France n’a jamais était une cible des terroristes comme ces dernières années. Tout porte à croire qu’elle reste une visée idéale des personnes liées à Daech et le pays le plus attaqué d’Europe.

Or,Le trafic aérien était complètement suspendu samedi matin 18 mars à l'aéroport d'Orly, où les passagers étaient évacués après la fusillade survenue à l'aéroport d'Orly-Sud, les deux terminaux ont été fermés,l’homme auteur d’une fusillade a été abattu après avoir dérobé l'arme d'un militaire de l'opération Sentinelle, a rapidement annoncé la presse francophone. Près de 3 000 passagers ont été évacués du terminal Sud, et les passagers qui se trouvaient dans le terminal Ouest ont été confinés, a précisé le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henri Brandet. Soit près de 450 policiers ont été engagés à Orly (Raid, PAF, Police judiciaire et CRS). Un policier a été blessé par balles lors d’un contrôle à Seine-Saint-Denis. L’auteur de l’attaque a ouvert le feu contre les policiers ce samedi matin, lorsque ceux-ci ont tenté de contrôler un véhicule, à Stains, au nord de la région parisienne, annonce BFMTV. Un policier a été légèrement blessé dans l'attaque. D’après ce media le conducteur a sorti ses papiers d'identité puis une arme avant de tirer sur les policiers. Suite à l'attaque, l'homme a pris la fuite. L'individu a ensuite volé un autre véhicule, retrouvé sur le parking de l'aéroport d'Orly, ont précisé les sources de BFMTV. Une heure et demi plus tard, à l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), situé à moins d'une quarantaine de km de Stains, un homme dérobait l'arme d'un militaire de Sentinelle avant d'être abattu vers 08h30.Informe-t-on.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 19:07

Les Républicains, les élus de la droite et du centre tous pour Francois fillon

Il a fallu moins d'une semaine à François Fillon pour reconstituer son équipe. La nouvelle composition a été annoncée ce 9 mars courant. Il a aussitôt attiré l'attention par une grande présence de sarkozystes connus et notoires.

Le comité politique des Républicains a renouvelé peu avant à l'unanimité sa confiance en la candidature de François Fillon. Celui qui sera désormais chargé de coordonner la campagne de François Fillon aux côtés de Bruno Retailleau et Luc Chatel, au poste de porte-parole et président des comités de soutien. C’est Christian Jacob, président du groupe des Républicains à l'Assemblée nationale, ont fait savoir certaines informations fraîches. Un changement de plan rapide est survenu avec le soutien de l’ex-rival de François Fillon à la primaire de la droite et du centre Alain Juppé, qui a déjà officiellement renoncé à se présenter à l’élection présidentielle à sa place, en faisant un autre geste politique: il a annoncé lui avoir envoyé son parrainage, informe-t-on. L'ex-Premier ministre français et ex-candidat à la primaire de la droite et du centre Alain Juppé a informé sur Twitter qu'il lui avait envoyé son parrainage « je ne quitte pas le navire dans la tempête », telle est l'explication présentée par Juppé à sa décision représentant sans nul doute un geste politique significatif. A l'issue d'une réunion du comité politique du parti Républicains à Paris, les élus de la droite ont finalement décidé de se rassembler derrière François Fillon. Par ailleurs, la course aux parrainages se poursuit. Selon la nouvelle liste publiée vendredi dernier par le Conseil constitutionnel, Marine Le Pen, chef du Front national, et François Asselineau, président de l'Union populaire républicaine, ont tous deux enregistrés 500 parrainages, minimum requis pour se porter candidat à l'élection présidentielle. Le comité politique a renouvelé à l'unanimité son soutien à François Fillon, a affirmé le président du Sénat, Gérard Larcher, à l'issue de la réunion qui s'est tenue le 6 mars 2017. Le président du Sénat a indiqué que François Fillon avait confirmé sa candidature devant ses pairs et annoncé qu'il prendrait des initiatives pour œuvrer au rassemblement de la droite et du centre. A noter que le comité politique, après un large échange, a renouvelé à l'unanimité son soutien à François Fillon et s'engage à œuvrer au rassemblement des familles politiques de la droite et du centre autour de lui et du projet qu'il porte pour le redressement national », a-t-il déclaré aux journalistes. L'élection présidentielle française aura lieu les 23 avril et 7 mai 2017. Les Français se rendront aux urnes pour élire le président du pays pour un mandat de cinq ans, souligne-t-on.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 20:53

Les parents d’élèves en colère

La polémique que suscite ces dernières 48 heures la campagne de vaccination des enfants scolarisés contre la rubéole et la rougeole ordonnée par le ministère de la Santé a été vraisemblablement désastreuse à Annaba.

Or, de nombreux parents d’élèves s’en sont pris aux personnels médicaux et particulièrement aux médecins affectés à cette mission dans les établissements scolaires de la wilaya de Annaba. Des rixes ont été enregistrées dans différentees écoles primaires dans lesquelles des médecins ont été pris à partie par des parents d’élèves en colère. Ces derniers se sont attaqués aux boîtes de vaccins détruisant tous les flacons. «C’est impardonnable. Nos équipes médicales sont agressées dans plusieurs écoles dont la compétence de vaccination dépend de notre établissement de santé. A plusieurs reprises, nos médecins et paramédicaux n’ont dû leur salut qu’aux services de sécurité», a soutenu le directeur de l’Etablissement public de santé de proximité (EPSP) de Annaba. La présidente du syndicat des médecins généralistes de la santé publique a été tellement déçue par de tels actes de barbarie. «Nous allons prendre toutes les mesures nécessaires afin de faire réagir les services concernés pour assurer une vraie protection au corps médical menacé. Nous avons été agressés, la voiture de notre collègue a été saccagée et une quantité de vaccins détruite par des parents d’élèves qui nous ont chassés de plusieurs écoles. Heureusement que les éléments de la 4e sûreté urbaine sont intervenus pour nous protéger contre ces agresseurs. Une plainte a été déposée contre eux», a-t-elle dénoncé. Les autorités locales sont appelées à réagir pour que de tels actes criminels ne se répètent plus sinon il n’aura plus de médecins.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 20:40

Les parents d’élèves en colère

La polémique que suscite ces dernières 48 heures la campagne de vaccination des enfants scolarisés contre la rubéole et la rougeole ordonnée par le ministère de la Santé a été vraisemblablement désastreuse à Annaba.

Or, de nombreux parents d’élèves s’en sont pris aux personnels médicaux et particulièrement aux médecins affectés à cette mission dans les établissements scolaires de la wilaya de Annaba. Des rixes ont été enregistrées dans différentees écoles primaires dans lesquelles des médecins ont été pris à partie par des parents d’élèves en colère. Ces derniers se sont attaqués aux boîtes de vaccins détruisant tous les flacons. «C’est impardonnable. Nos équipes médicales sont agressées dans plusieurs écoles dont la compétence de vaccination dépend de notre établissement de santé. A plusieurs reprises, nos médecins et paramédicaux n’ont dû leur salut qu’aux services de sécurité», a soutenu le directeur de l’Etablissement public de santé de proximité (EPSP) de Annaba. La présidente du syndicat des médecins généralistes de la santé publique a été tellement déçue par de tels actes de barbarie. «Nous allons prendre toutes les mesures nécessaires afin de faire réagir les services concernés pour assurer une vraie protection au corps médical menacé. Nous avons été agressés, la voiture de notre collègue a été saccagée et une quantité de vaccins détruite par des parents d’élèves qui nous ont chassés de plusieurs écoles. Heureusement que les éléments de la 4e sûreté urbaine sont intervenus pour nous protéger contre ces agresseurs. Une plainte a été déposée contre eux», a-t-elle dénoncé. Les autorités locales sont appelées à réagir pour que de tels actes criminels ne se répètent plus sinon il n’aura plus de médecins.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 21:52
Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 21:48

200 000 partisants présents sur la place du trocadero pour le discours de Fillon

Ce dimanche sous une pluie battante, paris a connu un grand rassemblement de Français venus de toutes les régions du pays pour soutenir le candidat François Fillon.

Des dizaines de milliers étaient présents sur la place du Trocadéro pas loin de la tour Eiffel soit un chiffre annoncé de 200 000 personnes. Or, ce chiffre a été immédiatement contesté. La place du Trocadéro fait 22 000 m2. «Impossible de faire tenir 200 000 personnes. Au plus 40 000», avait rétorqué Manuel Valls, responsable de la communication de François Hollande. «Je vous attends nombreux, très nombreux, pour montrer, aux yeux de tous, ce qu’est la volonté populaire des militants de la France, Ils pensent que je suis seul, ils veulent que je sois seul. Merci de tout cœur pour votre présence », a lancé François Fillon à des militants brandissant des drapeaux tricolores et scandant. « Fillon, tiens bon, la France est avec toi. Moi, c’est de la France et des Français que j’ai voulu, que je voudrais toujours me soucier. Et je crois que les millions de voix qui se sont portées sur moi à la primaire veulent dire simplement ceci: nous autres Français n’en pouvons plus de vos calculs, de vos carrières, de vos histoires», a-t-il ajouté. A sept semaines déjà des élections françaises , le candidat de la droite a été attaqué de tous les côtés, selon les medias. Le couple Fillon s'est retrouvé au cœur d'un scandale suite aux révélations du Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de son épouse Penelope. M. Fillon a rejeté toutes les accusations et a demandé de laisser son épouse en dehors du débat politique. Le candidat a estimé qu'il s'agissait d' un coup d'État institutionnel contre sa candidature à la présidentielle. Après son discours au Trocadéro , l’ancien Premier ministre a martelé : « J'écoute ce qu'on me dit. Démocratiquement, j'ai été désigné. J'ai 1 500 parrainages. J'ai ma campagne qui se déroule, malgré les défections, donc personne n'a pas le pouvoir de m'obliger à retirer ma candidature. Cela ne veut pas dire que je ne suis pas prêt à dialoguer. Mais cela veut dire que c'est ma décision», dit-il.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 20:31

Bernard Cazeneuve lance une tournée contre Marine Le pen

Le chef du gouvernement français Bernard Cazeneuve a commencé une tournée de plusieurs jours en entament plusieurs déplacements dans des bastions du Front national pour notamment mener une lutte contre Marine Le Pen et la faire recaler dans la prochaine élection présidentielle, a indiqué le media francophone JDD.

«La responsabilité est de tout faire pour démontrer aux Français que les propositions du Front national sont des impasses dissimulées derrière des mensonges», a expliqué le Premier ministre dans une interview accordée au journal. Dans un entretien avec Le Parisien, Cazeneuve avait estimé que l'élection de Marine Le Pen frapperait de plein fouet le niveau de vie des Français. « C'est en gouvernant jusqu'à la dernière seconde que nous démontrerons par les actes que le FN est une option mortelle», insiste-t-il. En ajoutant : « Lorsque les peuples découvriront les mensonges, il sera trop tard. Les dégâts seront immenses et irréparables et si les Français s'avèrent incapables d'être crédibles pour se rassembler largement face à Marine Le Pen, ils seront jugés par l'histoire sévèrement », a affirmé le Premier ministre . Le premier tour de l'élection présidentielle française aura lieu le 23 avril prochain et le second tour est programmé pour le 7 mai. François Fillon candidat de la droite dispose sur le terrain d'un puissant réseau de soutien, a été le premier et le seul à ce stade à franchir la barre des 500 signatures requises, avec 738 parrainages. 229 pour le candidat du Mouvement en marche! Emmanuel Macron et 25 pour la présidente du Front national Marine Le Pen. François Fillon a indiqué qu’il ne céderait pas : «Je ne céderai pas après avoir reçu une convocation aux fins de mise en examen de la part des juges d'instruction de l'affaire Penelope Fillon. Devant 3 000 synpathisants à Nimes, Fillon a avoué qu’il est comme des combattants balafrés , qui n’ont pas appris la vie dans des livres, a-t-il souligné.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 17:11

La pénurie persiste malgré le budget énorme d’importation

Or, depuis au moins semaine le sachet du lait de 25 DA est devenu rare chez les commerçants de la ville et cela lorsque la société de l’Edough implantée à Annaba a décidé de diminuer sa production laitière pour lancer la vente de sachet de lait de vache pour le prix de 35 DA.

«Il faut se lever très tôt à six heures pour acheter un sachet de lait parce que à neuf heures il n’en reste plus ! », nous affirme-t-on. Ainsi L’Etat prévoit une importation de 25 800 vaches laitières afin de pouvoir assurer l’arrêt des importations de lait qui coûtent au pays les 700 millions de dollars par an. En Algérie la production laitière qui est estimée à près de 2 milliards de litres par an est principalement le fait de l’élevage bovin laitier qui notamment oscille entre les 1,2 et 1,4 million de têtes. La période de 1983 à 1997 était une période durant laquelle on avait enregistré une chute de 24% des effectifs du bovin passés à 1 255 000 têtes et avec le Plan national de développement agricole et rural PNDRA lancé par le gouvernement en 2000 celui-ci avait plus au moins pu surmonter les grosses contraintes liées à la production laitière et au développement de l’élevage bovin. Les pouvoirs publics ont accordé plusieurs facilités financières pour secourir le secteur qui était déjà en souffrance en octroyant des primes d’incitation à la production fixées à 7 DA le litre et une prime à la collecte du lait cru de 4 DA par litre. Certainement des résultats encourageants furent enregistrés dans nombreuses unités de transformation mais sur le terrain la facture des importations par l’Etat reste tout de même élevée, nous indiquent certains professionnels du secteur. Les consommateurs de la région d’Annaba et d’El Taref ont trouvé très choquant le prix du lait en poudre qui a grimpé de 10 à 30 DA la boite à savoir Candia, Gloria, Loya et autres marques chez des plusieurs détaillants qui renvoient la balle vers les grossites. L’Etat algérien avait mobilisé depuis ces dernières années de gros moyens financiers dans le but de réduire la facture des importations en lait et dérivé qui avait atteint, informe-t-on 1,28 milliard de dollars en 2008 alors qu’en 2009 elle avait été de l’ordre de 862 millions de dollars, un recul du à la baisse des prix international de la matière première. En 2009 l’Algérie avait importé 121 000 tonnes de poudre de lait alors qu’en 2010 la facture des importations des produits laitiers avait été de 52 millions de dollars. L’Office national interprofessionnel du lait chargé de faire la répartition des quotas de poudre de lait importée de l’Allemagne ou de l’Italie par les pouvoirs publics au profit d’une centaine de laiteries du pays distribuée selon des professionnels de la filière une grosse part à ceux de l’Algérois alors que cette filière compte 13 000 éleveurs, 129 laiteries et 650 collecteurs. L’Etat indique-t-on accorde des subventions directes pour encourager la production laitière de 21DA/ litre distribués entre l’éleveur 12 DA, le collecteur 5 DA et le transformateur 5 DA. Or, les dérivés du lait notamment les crèmes glacées, les yaourts et autres dérivés comme les fromages qui sont préparés à base de lait déjà soutenu par l’Etat ne peuvent en avoir un autre soutien. Ces dérivés qui ont été lancés par des grandes laiteries comme Soummam, Danone, Yoplait, Hodna et autres. Le marché algérien qui est vraisemblablement dominé par la marque Soummam détenant plus De 45 % de parts du marché contre 23% pour Danone, indique-t-on. A cet égard, il faut savoir que les services du ministère de l’Agriculture ont fait état d’une production globale de 2,6 milliards de litres de lait cru attendue à la fin de 2010, soit une croissance de près de 15% par rapport à 2009. Tout laisse à penser que la poudre de lait distribuée en quantité insuffisante aux producteurs et transformateurs avait déjà causé une réelle insuffisance selon plusieurs commerçants dans la distribution du lait en sachet et une pénurie à travers plusieurs régions de l’est du pays alors que l’Etat avait accordé à cette filière très importante une subvention de l’ordre de 12 milliards de DA. La filière laitière : un créneau rapporteur et un potentiel important de transformation Le marché de transformation dans lequel Candia Algérie qui est issue du partenariat de la société française et l’ancienne entreprise de soda Tchin détient la plus grosse part du marché du lait UHT 79% produisant ainsi 200 000 litres par jour. Les collecteurs aussi font beaucoup d’efforts pour faire durer l’activité comme le cas d’un collecteur de lait de vache qui sillonne avec sa camionnette citerne la région de Mila, Sidi Merouane et Ain Beida afin de rassembler chez une quinzaine d’éleveurs près de 500 litres de vache qu’il livre à l’unité Grouz. A ce titre il faut noter qu’une bonne vache peut donner 20 litres par jour, sa ration d’aliment avoisine les 4 quintaux par mois, a-t-on souligné. Concernant les produits laitiers le groupe Giplait qui dispose d’une capacité de production de 30 millions de litres de lait pasteurisé et de 600 000 litres de lait fermenté domine le marché, son complexe fromager de Draa Ben Khedda est l’important producteur de produits laitiers dans la wilaya de Tizi Ouzou, il produit le célèbre camembert le Tassili qu’on trouve partout dans le pays. Le marché du fromage est dominé par quelques marques aussi notamment la vache qui rit, le Berbère, le Tassili et la Jeune vache ainsi que qu’une minorité de fabricants de Constantine alors que le marché du yaourt en Algérie appartient à Danone, Soummam, Yoplait et Trèfle, révèle-t-on. Or, dans la localité de Mechroha à l’est du pays possédant une laiterie qui produit 40 000 litres/jour où l’élevage des vaches laitières demeure globalement traditionnel dans cette wilaya en dépit de l’évaluation du cheptel soit 32 % de la production avaient été réalisés part 9 000 vaches modernes soit 17 % du cheptel composé de 50 100 vaches laitières. Quelque 34 millions de litres collectés avaient été transférés vers les unités de Guelma, Annaba, Skikda, El Tarf et Constantine, a-t-on indiqué auprès des services agricoles. Le cheptel bovin de la wilaya compte au total 78 600 tètes dont 12 100 vaches hybrides et 29 000 de races locales. La ville de Souk Ahras compte 5000 éleveurs dont 2 100 intégrés au programme de collecte du lait. L’Office national interprofessionnel du lait verse des aides publiques depuis 2010 aux éleveurs, aux collecteurs et aux transformateurs. En outre le manque d’unités de transformation, la filière reste confrontée à la faiblesse de la diversification des aliments de bétail, le manque de suivi vétérinaire et la mauvaise organisation de l’activité de collecte. Dans la région de l’ouest du pays et plus précisément dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès dont les besoins de la population qui sont estimés à plus de 46 millions de litres et dont plus de 23 millions de la production destinés pour les habitants ruraux, soit un taux de couverture de 72 % et un déficit de 13 millions de litres par an. Les besoins des habitants de la région pour une population totale de plus de 580 000 citoyens estimés à exactement une quantité de 80 litres par habitant et par an récoltés par 3 000 exploitations comprenant 21 400 vaches laitières. Il faut savoir que les programmes de développement soutenus par l’Etat avaient réellement permis à la croissance de l’élevage dans la wilaya depuis les dernières années. L’on indique que c’est plus de 680 éleveurs laitiers produisant avec un nombre de 5 320 vaches laitières modernes, une vache peut donner entre 18 et 20 litres par jour a besoin de 4 quintaux d’aliments par mois. Soulignons que le déficit dénombré est généralement comblé par l’apport de quelques unités de transformation en lait recombiné qui suffisait autrefois à plusieurs localités limitrophes de la wilaya en question et le manque constaté de poudre de lait sur le marché, révèle-t-on.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 14:37

Villes débordées par le peu de routes en Algérie

Le ministre de l’Industrie et des Mines Abdesselam Bouchouareb a laissé dans les vagues la détermination du quota de l’importation de véhicules neufs pour l’année 2017. Le systéme des licences d’importations vise actuellement à réduire la facture des importations des voitures qui avait dépassé les 5 milliards de dollars par an.

Le gouvenement veut réduire cette facture à 1 milliard de dollars, tout en prévoyant un quota de 152 000 véhicules à importer dans les mois à venir. Malgré la dramatique crise économique qui touche l’Europe centrale, l’Europe de l’Est, l’Amérique et l’Asie causant ainsi une remarquable chute de production dans l’industrie de l’automobile alors que trop de concessionnaires algériens qui d’ores et déjà continuent de monter la pente avec les importations de véhicules qui ont enregistré une hausse de 23,57%, au cours des neuf premiers mois de 2011, par rapport aux mois précédents. Or, du 1er janvier au 30 septembre 2011, l’Algérie avait importé près de 300 000 véhicules pour un montant de plus de 261,83 milliards DA, contre 242 000 véhicules (228,2 mds DA), durant la même période de l’année 2010. La suppression du crédit automobile en 2009 n’est pas arrivée à freiner la croissance du marché algérien étant reparti vers une hausse en 2010 avec 2,68 % après une chute de 24 % constatée durant les mois d’avant. Le Centre de l’informatique et des statistiques des douanes précise que les particuliers ont importé 18 144 véhicules, durant les neuf premiers mois 2011 contre 15 293 unités pour la même période de 2010 soit une hausse de 18,64%, pour 23,95 milliards de DA. 285 337 véhicules avaient été introduits sur le marché national en 2010 contre 277 881 unités en 2009. Une analyse effectuée par l’Association des constructeurs d’automobiles (ACEA) durant l’année 2010 fait ressortir dans le secteur de l’automobile qu’en Europe les ventes de voitures neuves avaient baissé de 9,3% dans l’Union européenne en juin passé. Le groupe Renault-Nissan avait prévu de vendre près de 7 millions de véhicules dans le monde d’ici la fin de l’année 2010 occupant ainsi la place avant les marques de Volkswagen, Toyota et Suzuki en suivant la même lancée que la marque russe Avtovaz. Pour le constructeur Peugeot celui-ci marque une nouvelle étape dans la création de la carrosserie et dans la poursuite de son offensive internationale avec la toute nouvelle voiture 508 qui fut produite en France pour le marché européen en 2011. Or, ce groupe possédant la 10e marque automobile est présent indique-t-on dans 160 pays avec 10 000 points de vente et en 2009 Peugeot a vendu près de 1 842 000 voitures devenant ainsi la première marque française en immatriculations dans le monde. En Algérie, les Algériens préfèrent la 207 dont les ventes ont atteint les 5 052 véhicules vendus durant l’année 2010. Les grands constructeurs comme l’Allemand Volkswagen, le Français Renault et le Japonais Nissan avaient enregistré des gros profits dans les ventes, Soit 1,25 milliard d’euros pour Volkswagen en un trimestre, 780 millions d’euros pour le concurrent français durant un semestre, le Peugeot Citroën avait annoncé un bénéfice semestriel de 680 millions d’euros contre une perte de près d’un milliard l’an passé. Par ailleurs, il a été enregistré durant le 1 er semestre 2010 une chute dans l’importation de véhicules de l’ordre de 14%, l’Algérie avait importé 131 506 voitures pendant cette période contre 153 292 unités pour le même semestre 2009. Un recul dans la facture des importations d’après le CNIS estimée à 129,352 milliards de DA. Or, le marché d’automobile 2010 avait profité au constructeur français Renault qui avait réalisé une progression de 17 ,42 % et son concessionnaire Renault Algérie avait introduit pour cette période 63 636 unités sur le marché national pour une valeur de 47, 29 milliards de dinars. Pour la marque Peugeot celle-ci avait enregistré un bond de 8,47% avec 23 286 voitures vendues en Algérie pour 22,54 milliards de DA, a-t-on indiqué. En effet ce constructeur français a vendu 27 255 unités pour un montant de 25,8 mds DA durant les neufs premiers mois 2011. De son côté le constructeur japonais Toyota a réalisé, pour sa part, une hausse de 32,22%, avec 21 411 véhicules commercialisés, pour une valeur de 28,14 milliards de dinars, contre 16 194 unités (22,65 mds DA), de janvier à septembre 2010. Cependant Toyota prévoit de produire 8,65 millions d’unités dans le monde en 2012 soit une hausse de 24% . Près de 6 millions de véhicules sur le marché automobile algérien Avec toutes les marques confondues, ce marché est le plus important en Afrique après l’Afrique du Sud. Ce marché qui est actuellement en plein essor ne cesse d’attirer plus les Algériens qui rêvent surtout d’avoir une grosse et belle voiture. La facture des importations des véhicules avait également augmenté passant de 62,4 milliards de dinars durant les trois premiers mois de l’année 2010 contre 79,9 milliards de DA pour la même période 2011. Renault a vu ses ventes progresser malgré la crise économique qui frappe tous les secteurs économiques et particulièrement celui-ci de 31,97% en introduisant 34 396 véhicules pour une valeur de 24, 868 milliards de dinars durant le 1er semestre 2010 sur le marché national. Le constructeur japonais Toyota de son côté a dénombré une baisse de ses ventes de l’ordre de 31,74 % pour seulement 11 991 unités vendues en Algérie durant cette période. Or, général Motor Ford et Toyota ont parallèlement subi une chute dans leurs ventes au mois d’août 2010 en Amérique de 24,9 %. Un recul surtout constaté dans la marque Chevrolet qui est la plus vendue du groupe -21,5 % et le même mois fut également une perte pour les immatriculations de voitures neuves en Italie qui ont un recul de 19,27 %, révéle-t-on . Le groupe Fiat, alfa Roméo a affiché une baisse des ventes de l’ordre de 26,39 % sa part de marché a reculé à 30, 65 % durant cette année. Malgré les grandes chutes de ventes de voitures de plusieurs marques de renommées, le bilan de Nissan Algérie pendant les six derniers mois de 2010 fait ressortir une vente plus au moins appréciable par rapport à d’autres constructeurs soit indique-t-on 5 458 véhicules qui ont été vendus dont 2 324 véhicules particuliers et 3 134 autres utilitaires. Le dernier bilan montre aussi que les Algériens sont attirés par la marque Pickup D22 avec un nombre de 2 404 unités achetée. Or, Toyota grâce à son programme de ristournes avait affiché tout de même un parfait bénéfice d’exploitation de hauteur de 800 millions d’euros pour cette année malgré les sérieuses pertes que le groupe avait connu dernièrement pour ses 8 millions de véhicules qui avaient des défaillances dans les pédales d’accélération et qui furent rappelés pour réparation. Le patron Akio Toyota veut toujours se montrer très prudent dans sa nouvelle technologie de pointe, ce dernier vise une production de 7,29 millions d’unités pour l’an 2011 dont 860 000 en Europe. En six mois de l’année 2011, les 34 concessionnaires d’Algérie présents en Algérie ont importé 164 138 véhicules durant les six premiers mois de 2011, en hausse de près de 34,66%, pour une valeur de 137,88 milliards de DA contre 121 888 unités et une valeur de 117,43 milliards de DA à la même période de 2010, informe-t-on.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 14:36

Deux terroristes ont été capturés le samedi 18 février 2017 dans l’après-midi, au Mont Semmama et plusieurs autres membres ont été blessés, a rapporté dans un communiqué le ministère de la Défense tunisien.

D’après les informations divulguées par l’agence tunisienne ; les militaires en opération ont saisi 3 armes à feu un fusil d'assaut de type Steyr, une Kalachnikov et un fusil de précision ainsi qu'une quantité de munitions. Plusieurs autres terroristes sont en fuite et traqués actuellement par l’armée tunisienne qui continue d’effectuer des opérations de ratissage sur les hauteurs de la région Kasserine pour neutraliser ceux qui sont retranchés, informe-t-on. Quelques jours avant, un groupe de terroristes armés ont attaqué, dans la nuit de dimanche à lundi, trois maisons dans les localités de Selta et Souayssia, limitrophes au mont Mghilla dans la délégation de Jelma (gouvernorat de Sidi Bouzid), pour s’emparer des denrées alimentaires, a affirmé le gouvernement tunisien. Des mouvements suspects d’éléments terroristes armés sont fréquemment constatés au niveau des zones limitrophes au mont Mghilla. Mi-janvier 2017, Le ministère de l’Intérieur a rendu public un communiqué indiquant que la Brigade des recherches et investigations de la Garde Nationale à Enfidha dans le gouvernorat de Sousse, a démantelé une cellule terroriste composée de 13 éléments dont l’âge varie entre 22 et 43 ans. L’enquête menée a prouvé que ces individus appartenaient au Katibet Okba Ibn Nafaa et tiennent régulièrement des réunions secrètes dans l’une des mosquées de la ville et ont envoyé 12 jeunes hommes originaires de Hergla aux foyers de tension pour rejoindre les groupes terroristes dans les montagnes.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ecrivain-okifaouzi
  • Le blog de ecrivain-okifaouzi
  • : l'art pour l'art peut étre beau ; mais l'art pour le progrés est plus beau encore v.hugo
  • Contact

Recherche

Pages

Liens