Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 22:50

Barack Obama veut déclencher une guerre d'envergure contre l'Etat islamiste

POUR VAINCRE LA GUERRE CONTRE L’ETAT ISLAMIQUE, LE PRÉSIDENT AMÉRICAIN BARACK OBAMA SOUHAITE QUE TOUS LES ETATS SOIENT DE SON CÔTÉ POUR CETTE LUTTE INDÉTERMINÉE.

Il a donc demandé au Congrès, mercredi 11 février 2015 d'approuver la poursuite de la guerre menée contre l'Etat islamique (EI), en insistant sur quatre points distincts à savoir que l'armée américaine devrait mener des opérations de sauvetage sur le terrain, des raids des forces spéciales contre les chefs de l'EI ou des opérations de renseignement. La mesure empêcherait une nouvelle invasion du type de celles lancées en Irak et en Afghanistan. Dans sa lettre aux parlementaires, le président américain demande à ces derniers de valider une base juridique plus solide pour poursuivre la guerre contre l'EI. L'Etat islamique «représente une menace pour les peuples et la stabilité de l'Irak, de la Syrie et du Moyen-Orient», souligne Barack Obama. Aussi, il cite dans son écrit les quatre Américains tués des mains de membres de l'EI notamment, James Foley, Steven Sotloff, Abdul-Rahman Peter Kassig et Kayla Mueller. «Les pouvoirs accordés (…) n'autorisent pas l'usage des forces armées des Etats-Unis dans des opérations durables de combats terrestres offensifs», précise l'article 2 du document transmis au Congrès. L’autorisation qui pourrait être d’une validité de trois ans précise également que le président américain devra rendre compte au Congrès de la situation tous les six mois. En revanche, le texte n'impose aucune limitation géographique dans la traque de l'EI par l'armée américaine qui, depuis août 2014, mène des bombardements aériens contre le groupe djihadiste en Irak et en Syrie. Depuis six mois, de nombreux élus démocrates et républicains contestent une guerre, qu'ils considèrent comme illégale et pressent le Congrès d'assumer le rôle constitutionnel, qui consiste à déclarer les guerres. La dernière déclaration formelle date de la seconde guerre mondiale, mais le Congrès a depuis autorisé l'usage de la force à plusieurs reprises, notamment au Liban(1983), en Irak (1991 et 2003) et en Afghanistan (2001). Un pouvoir absolu au Président d’attaquer L’autorisation de recourir à la force militaire (AUMF, Authorization for Use of Military Force) «votée en 2001 permet au président d’attaquer» des nations, organisations ou personnes dont il a déterminé «qu’elles ont planifié, autorisé, commis ou aidé les attaques terroristes du 11 septembre 2001, ou abrité de telles organisations ou personnes, afin de prévenir tout acte futur de terrorisme contre les Etats-Unis par ces nations, organisations ou personnes», explique-t-on. La nouvelle autorisation de recourir à la force militaire demandée au Congrès comporte un certain nombre de limites qui reflètent la prudence du Président vis-à-vis des opérations militaires. Elle exclut les opérations d’envergure du type de celles conduites en Irak et en Afghanistan. M. Obama s’est en effet engagé à refuser la présence de troupes de combat au sol, sauf à titre d’exemple une opération pour récupérer un pilote dont l’avion aurait été abattu, ce que critiquent certains militaires et les élus républicains. Ils estiment que l’efficacité de la lutte contre l’EI implique de garder toutes les options à la disposition de l’armée américaine, a-t-on indiqué.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 16:08

Les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Linkedln sous la loupe

FACEBOOK , LE PREMIER RÉSEAU SOCIAL AU MONDE QUI NOTAMMENT COMPTE PRÈS DE 1,9 MILLION D’UTILISATEURS ALGÉRIENS SUR LE WEB ET 350 MILLIONS DANS LE MONDE SUIVI DE TWITTER AVEC 241 MILLIONS D’UTILISATEURS ET DE LINKEDLN AVEC 187 MILLIONS DE MEMBRES.

Or, l’Algérie occupe la sixième position en Afrique et la 52e dans le monde en termes d’utilisation pour ce réseau. En effet le réseau Facebook arrive en tête des réseaux utilisés dans le monde, devant Twitter qui compte quelque 200 millions d’utilisateurs, et d’autres sites professionnels d’environ 100 millions d’utilisateurs. Rien qu’aux États-Unis, ce réseau permet un échange d’informations entre 1 million de sites web et l’échange de près de 3 millions de photos, ainsi que des échanges de commentaires entre 10 millions d’utilisateurs. Une étude récente a été réalisée dans un rapport révélé par le groupe international Taylor Nelson Sofres indiquant que des milliers de mineurs se connectent avec leurs comptes en facebook dans ce monde virtuel, soit environ 20 millions des utilisateurs du réseau seraient des mineurs dont un tiers notamment une estimation de 8 millions de personnes n’auraient pas l’âge nécessaire pour pouvoir s’inscrire dans ce site très prisé par tout le monde alors que le site est interdit pour les moins de 13 ans. Or, sur les 8 millions de membres âgés de moins de 13 ans, 5 millions d’entre eux sont des enfants de 10 ans. Sur Google les internautes d’ailleurs sont trop nombreux à vouloir supprimer leurs comptes de ce réseau social à cause des défaillances dans le réglage des confidentialités des profils des utilisateurs dont certains avaient découvert leurs photos intimes circulant un peu partout dans d’autres sites de rencontres, indique-t-on. A en croire des sources fiables et sûres, des cyber-gendarmes surveillent constamment facebook dans le cadre de la lutte contre toutes formes de criminalité. Les services de la Gendarmerie nationale ont mis en place une brigade chargée de traquer les fléaux sociaux sur Facebook, notamment le chantage, l’atteinte à la réputation et menace sur le réseau social. Pour faire face à cette nouvelle forme de criminalité, « des gendarmes du Net » ont été mobilisés pour découvrir les personnes qui sont derrière ces affaires et pour remonter jusqu’aux auteurs de ces crimes. Ces services utilisent des moyens technologiques très sophistiqués. Dans ce contexte il faut savoir que le leader mondial des réseaux sociaux a perdu près de 6 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis entre les mois d’avril et mai 2012 et 1,52 million au Canada, alors que le nombre des membres a baissé de 100 000 en Russie et en Norvège. Selon cette étude la société qui avait été créée il y a une année par Mark Zuckerberg compte près de 150 millions de membres actifs aux USA. 884 963 cybernautes algériens aiment Facebook Africa, ils postent des vidéos sur Youtube , des appels à contributions, des extraits de chansons et autres productions en quête de public sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter sur l’Internet qui est devenu de nos jours un véritable outil de travail, d’échanges et de promotion de la culture . Le rapport 2014 de l’Union internationale des télécommunications intitulé Mesurer la société de l’information classe le Maroc et la Tunisie respectivement aux 92e et 99e places mondiales comme pays ayant un meilleur accès à l’internet. Le pourcentage des écoles connectées au net en Algérie est de 54 % alors qu’en Tunisie il est supérieur à 80 %. Le classement place l’Algérie à la 107e place au niveau mondial et le pourcentage des usagers de l’internet dans notre pays reste le plus faible au Maghreb avec un taux de 16,5 % en 2013 par rapport au Maroc qui est de 56 % pour la même année et à la Tunisie avec 43 ,8 %. Arnaques et dérives sur Internet Des pièges d’amour, des arnaques nigérianes pour soutirer des grosses sommes d’argent à leurs victimes. De nombreux citoyens nous ont déclaré avoir reçu plusieurs emails en question et c’est en recevant un e mail d’un riche héritier béninois qui notamment propose à son destinataire une transaction financière dans laquelle l’aide de la victime sollicitée pour réaliser le transfert aurait un pourcentage de la somme indiquée. Quelques personnes sont tombées dans le piège en remplissant le formulaire adressé par courriel qui permet selon l’arnaqueur d’obtenir le transfert. Or, les escroqueries sur le net et l’ampleur prise par le phénomène des arnaques sur internet prend des formes et des tournures de plus en plus diverses dans le but d’arracher des gains faciles aux victimes. A titre d’exemple, le suicide d’une jeune collégienne de Berrahal à Annaba en 2011 suite à la diffusion de sa vidéo embarrassante sur Youtube. D’autres cas de vendeuse de charme sur l’internet d’après des témoignages exigent à des clients des cartes de recharge ou des montants entre 5 000 et 10 000 DA contre plusieurs minutes de séances pornographiques sur des Cams, a-t-on souligné. Le piège de l’amour, que ce soit pour vivre quelques moments de loisir, trouver l’amour, le Net donne la possibilité d’avoir une vie plus ouverte où les rencontres en ligne enregistrent des résultats favorables. Les nombreux sites portés sur cet objectif ont diverses alternatives, se faire inscrire sur des portails de rencontres thématiques, sur des plateformes de discussion sur internet et avec ces portails l’internaute peut nouer des contacts avec des personnes souvent fictives. Dans le cadre d’une rencontre en ligne, la victime est amenée dans la majorité des cas par son interlocuteur à se dévêtir devant une webcam qui sera enregistrée puis le chantage débute soit de l’argent ou la diffusion sur des réseaux sociaux. Les arnaqueurs africains comptaient surtout sur leurs complices locaux, qui fournissaient les coordonnées et tous les renseignements nécessaires concernant les potentielles victimes. Les affaires d’arnaque de type africain, rendues possibles grâce à la connivence des Algériens, avaient touché plusieurs villes du pays, notamment Alger, Tipasa, Aïn Témouchent, Blida, Guelma, Tizi Ouzou, Bouira, Mostaganem, Biskra et Annaba et d’autres villes, qui illustrent bien cette tendance à la prolifération du phénomène d’arnaque et d’autres formes de crime organisé en Algérie. Beaucoup d’internautes, algériens ou autres, ont dû recevoir ce genre d’email, supposé provenant de Microsoft, mais envoyé d’une obscure messagerie sur Yahoo. Si une majorité d’avertis arrive à reconnaître l’arnaque, des novices peuvent naïvement tomber dans le piège. D’autres messages peuvent paraître alléchants. Comme celui attribué à la « Fondation Bill & Melinda Gates » où l’on vous annonce que vous avez décroché un pactole de quelques milliers de dollars, voire plus, vous demandant d’envoyer vos coordonnées bancaires pour recevoir un virement. Cela est une vraie histoire de dérives et d’arnaques sur l’internet, a-t-on constaté.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 13:31

L’OPGI perd le contrôle de la gestion du parc immobilier

A ANNABA, COMME D’AILLEURS DANS D’AUTRES VILLES DU PAYS, L’OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIÈRE ACCUSE UNE INCIDENCE FINANCIÈRE SANS PRÉCÉDENT EN MATIÈRE DE LOYERS IMPAYÉS PAR DES MILLIERS D’HABITANTS DU CHEF-LIEU DE LA WILAYA. DES INDICATEURS DE GESTION DE L’OFFICE RÉVÈLENT QUE 50% DES LOCATAIRES SONT À JOUR DE LEURS LOYERS VIS-À-VIS DE L’ADMINISTRATION, LE RESTE ÉTANT EN SITUATION IRRÉGULIÈRE.

Du coup les dernières statistiques arrêtées au mois de décembre 2011 indiquent un manque à gagner grandiose sur la situation locative du patrimoine de près de 80 milliards de centimes. Ces chiffres, révèle-t-on, concernent plus particulièrement les logements à caractère social et conventionné. L’OPGI de Annaba détient à son actif 59 765 logements locatifs dont près de 50 000 unités à usage d’habitation. En outre, elle détient également 4 000 locaux à caractère commercial. Dans le cadre de la loi sur la cession des biens de l’Etat, l’office avait cédé plus de 19 713 unités et compte livrer un quota de 1 960 logements durant la fin de ce mois. Le parc immobilier de cette institution s’élève donc à près de 60 000 logements. Le non-payement des loyers se traduit par de nombreux facteurs, signale-t-on. De prime abord, la paupérisation qui a ébranlé des pans entiers de la société, la fermeture des entreprises publiques avec son lot de milliers de travailleurs mis en chômage. A cette conjoncture se sont ajoutées la chute du pouvoir d’achat et l’augmentation des loyers dont la révision remonte à janvier 1998 ciblant le prix de la hausse par mètre carré. Outre le parc des logements sociaux qui est en train de s’effriter et de se dégrader à cause de la problématique immense des étanchéités traditionnelles pour la quelle des milliers de locataires ont décidé de ne plus payer leurs loyers jusqu’à réparation des infiltrations des eaux pluviales pour obliger cette institution à procéder à des travaux d’étanchéité. Soit, souligne-t-on, 123 blocs sont déjà programmés à partir du mois d’avril prochain pour une grande opération de réparation des infiltrations et des restaurations touchant ainsi les zones de Annaba centre et les communes limitrophes, à savoir El Hadjar, Sidi Amar, El Bouni et Berrahal. Tous ces travaux seront supportés par les revenus provenant de la taxe d’habitation de 2011. En effet le loyer a sensiblement augmenté, passant à titre d’exemple de 800 DA à 2 500 DA. Selon le responsable des statistiques de l’office, le décret ministériel 98-42 relatif aux modalités d’attribution du logement social avait privilégié en quelque sorte davantage les demandeurs sans revenu apparent, plus particulièrement les sans- profession. Cette situation est inévitablement l’une des causes principales des loyers impayés à laquelle l’office fait face. Dans ce contexte plusieurs con-traintes ont été signalées au niveau de l’OPGI lors des dernières attributions dans la wilaya d’Annaba En fait, les bénéficiaires ont protesté contre le montant de la caution fixée à 15 000 DA par pièce habitable et d’après le type de logement attribué. Une caution qu’ils ont d’ailleurs estimé abusive et c’est pour cette raison qu’ils se sont mis d’accord pour ne pas la régler. Autant de difficultés rencontrées dans la gestion du patrimoine immobilier. Nos sources ajoutent celle de la classification typologique. En fait ils sont nombreux ceux aussi qui avaient refusé des logements type F2 et dans l’embarras absolu, l’office a été obligé de procéder à un lancement de projet de construction de type F3-F4 dans des sites comme ceux de Boukhadra, Chaiba, Ain Berda et Pont blanc à Annaba. Malversation immobilière et transactions illégales dans le vieux bâti Une situation désastreuse en matière de restauration des vieilles bâtisses datant de l’époque coloniale pour lesquelles une enveloppe budgétaire estimée à plus de 7 milliards de centimes avait été octroyée dans le cadre de la relance économique étant prévu au sein du programme d’action de l’office communal de restauration et de l’aménagement du vieux bâti et quartiers de l’ancienne ville de Annaba, a-t-on appris auprès des services du CTC du chef-lieu de wilaya. Selon nos sources, il s’agit de réaliser plusieurs travaux de viabilisation pour la vieille ville et surtout restaurer le vieux bâti, précise-t-on. Selon nos sources, les habitations menaçant ruine qui existent actuellement à la place d’Armes ou à El M’Haffer devraient normalement être évacuées dans l’immédiat mais elles sont incroyablement toujours habitées par des familles sinon par une certaine catégorie de SDF. Dans ce contexte il a été répertorié d’ores et déjà près d’une centaine de constructions à démolir. De toute évidence après de minutieuses consultations effectuées par les services du CTC « Contrôle technique de construction », c’est un réel danger futur qui se présente à ces nombreuses personnes qui vivent encore dans ces deux régions de la ville. Il est à souligner que le champ d’intervention de l’Ocrava s’étend sur plusieurs secteurs anciens de la ville de Annaba, à savoir la cité M’haffer, la cité Seybouse, Sidi Brahim, la cité Choumarelle 1 et 2 tranches de Oued D’heb avec quatorze vieux quartiers, notamment Belaid Belkacem , Didouche Mourad, explique-t-on. A ce titre il est à relever que presque 78% des vieilles bâtisses situées au lieu-dit la place d’Armes sont précisément des propriétés privées. Or, l’OCRAVA voit mal de quelle manière l’investissement d’un nouveau projet puisse se concrétiser sur des assiettes foncières appartenant exclusivement à des propriétés, a-t-on indiqué. A en croire certaines sources plausibles, plusieurs voire des dizaines de vieilles maisons avaient été rachetées à tour de bras pour être ensuite revendues à des prix prohibitifs. Il s’agit particulièrement d’un trafic immobilier rentable et très juteux pour des spéculateurs sans foi ni loi et qui ont vraisemblablement fait fortune dans ce créneau. Selon certains renseignements, il y aurait ainsi dans ce trafic des bâtisses irrécupérables, semble-t-il, et des transactions totalement illégales qui se font majoritairement en infraction avec les règles de l’urbanisme. On signale à ce sujet diverses infractions recensées par cet organisme, soit du côté des propriétaires, soit de celui de l’OPGI faisant état d’une centaine de travaux illicites et non conformes à la loi. A titre illustratif, un aménagement intérieur d’un local commercial, une occupation d’un passage public, une transformation d’une terrasse en logement ou en bâtisse, construction illicite dans un terrain de l’Etat. Ces nombreux délits sont tous commis essentiellement dans la cité d’El M’haffer, la place d’Armes « vieil-le ville » , la cité d’El Fakharine, la région de Belaid Belkacem et aussi plusieurs autres secteurs relevant de la wilaya, a-t-on constaté sur place. Effectivement la vente de bâtisses irrécupérables prend vraisemblablement des proportions alarmantes et cible de toute évidence les cités susmentionnées. Or, le coût d’après nos informations d’une habitation dit-on démolie est d’environ 30 millions de centimes et selon sa restauration, elle sera revendue à un prix trente-cinq fois supérieur, soit près de 600 millions de centimes, dénonce-t-on encore. Telle est la situation critique et c’est une affaire complexe car elle concerne près de 1,8 million de bâtisses construites à différentes périodes avant l’indépendance du pays qui présentent des signes inquiétants de vieillissement. Au début des années 1980 le gouvernement avait engagé un programme de réhabilitation du vieux bâti de 7 grandes agglomérations (Annaba, Skikda, Constantine, Blida, Oran et Sidi Bel Abbès) où le vieillissement du tissu urbain se fait préoccupant. L’inspecteur général de l'urbanisme auprès du ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme, M. Makhlouf Nait Saada, avait avancé le chiffre de 2 millions d'habitations vétustes parmi les 7 millions d'habitations que compte le parc urbain national Ce vieux bâti date d'avant 1962 alors que cinq millions de logements ont été construits après l'indépendance. Rappelons que la ville d'Alger compte à elle 35 000 habitations précaires parmi les 560 000 recensées en 2007. Ces habitations précaires englobent, a-t-il précisé, des bidonvilles et des habitations, précise-t-on. Enfin il faut noter que les services d’inspection de la wilaya doivent absolument ouvrir une enquête approfondie sur cette malversation sur le vieux bâti et arrêter tout contrevenant.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 13:27

«La France ne peut pas régler tous les conflits du monde»

C’EST LA 5E GRANDE CONFÉRENCE DE PRESSE ORGANISÉE À L’ELYSÉE DURANT SA GOUVERNANCE À LA TÊTE DE L’ETAT FRANÇAIS. DURANT CELLE DE JEUDI 5 FÉVRIER 2015, FRANÇOIS HOLLANDE A ÉVOQUÉ DIRECTEMENT LES ÉVÉNEMENTS DE LA MI-JANVIER QUI ONT ENSANGLANTÉ LA FRANCE.

«Nous nous retrouvons un mois après des événements qui ont profondément marqué la France et qui sont désormais inscrits dans notre mémoire», a rappelé le chef de l'Etat français qui a insisté sur la capacité de la France à se rassembler dans l'épreuve. «La France a été attaquée dans ce qu'elle avait de plus sacré : la liberté d'expression, la République. Les terroristes voulaient la mettre à genoux. Les extrémistes voulaient ainsi la diviser. «Les rassemblements ont impressionné le monde. L'esprit de janvier 2015 montrait l'unité de la République. Cette exigence n'efface pas les différences, les clivages, mais les dépasse dans une force qui va à l'essentiel, assure la cohésion du pays pour le faire avancer. Cet esprit là, je dois le prolonger avec le gouvernement». Le président de la République française a informé qu’un service civique universel sera créé pour les jeunes. A partir du 1er juin, tout jeune pourra demander à faire un service civique et l'agence pour ce service sera renforcée. Une «réserve citoyenne» sera créée «pour tous les Français, tous ceux qui veulent participer à l'élan collectif, donner le meilleur d'eux-mêmes. Le service militaire adapté (SMA), un dispositif d'insertion via les armées pour l'heure seulement en vigueur outre-mer, sera expérimenté en métropole avec la création de trois centres, précise le chef d’Etat français. Sur le plan économique, l’orateur a souligné qu’Il faut «aller plus loin encore» avec le pacte de responsabilité et le projet de loi Macron pour relancer l'économie et lutter contre le chômage. Des réformes seront engagées en faveur de l'emploi des jeunes et de l'insertion des chômeurs de longue durée et pour améliorer les performances des entreprises, car «il n'y a pas de montée inexorable du chômage», dira-t-il. «Le pacte de responsabilité est en application depuis le 1er janvier. Le projet de loi présenté par le ministre de l'Economie est en discussion au Parlement. Nous devons aller plus loin encore», a déclaré M. Hollande lors de sa cinquième conférence de presse à l'Elysée. Le Premier ministre Manuel Valls réunira les partenaires sociaux le 19 février où un projet de loi sera présenté», a-t-il ajouté. Le gouvernement mise sur cette réforme pour «lever des verrous à l'embauche». 3,5 millions de chômeurs recensés en 2014 en France Les derniers chiffres du chômage publiés fin janvier ont montré une année 2014 difficile. Ils ont recensé 3,496 millions de personnes sans aucune activité, inscrites au pôle emploi fin 2014, soit 189 100 de plus en un an. Pour relancer l'emploi, l'exécutif compte surtout sur le Pacte de responsabilité et de solidarité et une amélioration de l’environnement économique. Le Pacte octroie 40 milliards d'euros aux entreprises d'ici à 2017 en échange de négociations dans les branches professionnelles, sur l'emploi notamment. Mais à ce jour, seulement 11 accords de branches ont été conclus, couvrant 4 millions de salariés sur les 11,4 millions des 50 principales branches. En ce qui concerne le chômage de longue durée notamment, le ministre du Travail, François Rebsamen doit dévoiler le 9 février un plan d'action. Fin décembre, plus de 2,2 millions de chômeurs inscrits au pôle emploi y étaient depuis plus d'un an (+9,7% en un an), soit plus de 43% des inscrits. Dans le cadre des interventions militaires, Hollande reproche aux pays alliés de ne pas s’impliquer davantage aux côtés de la France qui ne peut pas régler tous les conflits du monde. «La France ne peut pas régler tous les conflits du monde», a déclaré François Hollande lors de sa conférence de presse. Les grands pays doivent aussi «beaucoup plus» aider les pays africains pour lutter contre le terrorisme. Les efforts de la coalition internationale pour faire reculer l'organisation Etat islamique (EI) sont «trop lents», estime François Hollande. Il a également annoncé qu’il n’y aurait pas d’extension des frappes aériennes françaises en Irak vers la Syrie. Tout en ajoutant que Paris et Berlin ont la capacité de peser partout dans le monde quand ils sont «unis». La France veut éviter la guerre en Ukraine et refuse d'entrer «dans le débat sur la fourniture des armes à l'Ukraine», a-t-il ajouté.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 21:38

Une filière de recrutement de «djihadistes» pour la Syrie démantelée

LE TERRORISME MENACE L’UNION EUROPÉENNE ET ENCORE LA BELGIQUE QUI EST EN ÉTAT D'ALERTE DEPUIS LE DÉMANTÈLEMENT LE 15 JANVIER À VERVIERS ET MOLENBEEK D'UNE CELLULE DJIHADISTE QUI, SELON LA JUSTICE, PLANIFIAIT DES ATTENTATS CONTRE LA POLICE ET DONT LE «CERVEAU», TOUJOURS RECHERCHÉ, SERAIT UN BELGE AYANT COMBATTU AU SEIN DU GROUPE ETAT ISLAMIQUE (EI) EN SYRIE AVANT DE REJOINDRE LA GRÈCE.

Selon les informations livrées par un média francophone, quatre personnes ont été interpellées le vendredi 30 janvier 2015 en Belgique par les forces de l’ordre pendant une série de 22 perquisitions destinées à démanteler une filière de recrutement de djihadistes pour la Syrie, a indiqué le parquet fédéral belge. Quelque 335 Belges sont partis ces dernières années combattre en Syrie : 184 y seraient toujours, 50 sont morts et 101 sont revenus au pays. Présentés devant un juge d'instruction, ces individus ont été placés en détention provisoire en attendant leur jugement. Il est à souligner qu’aucune arme, explosifs ou munitions n'ont été découverts lors de ces perquisitions, qui se sont principalement déroulées dans des localités de la province flamande du Limbourg proches des Pays-Bas. Selon la presse belge, 170 policiers ont pris part à plusieurs opérations de lutte contre le terrorisme ayant pour principal objectif de démanteler l'organisation qui procédait au recrutement et à l'envoi de personnes à l’étranger. Ces perquisitions n'ont «aucun lien» avec l'opération anti-terroriste menée à la mi-janvier contre la cellule de Verviers est ni avec les attentats de Paris, a précisé le parquet de la justice belge. La même source indique que les policiers sont intervenus dans la commune de Maaseik à 11 endroits, dont une mosquée, à Maasmechelen (2 perquisitions), Kinrooi (1), Houthalen (2) et Genk (1) qui reste une région du bassin minier du nord Est de la Belgique où vit une forte population d’origine étrangère. Quatre perquisitions ont également eu lieu à Anvers (nord) et une à Molenbeek-Saint-Jean, une commune populaire de l'agglomération bruxelloise considérée comme l'un des foyers du radicalisme islamiste dans le pays, révèle-t-on .

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 18:23

Le FBI capture l’espion russe Evgeni Bouriakov dans le Bronx

LES ETATS-UNIS QUI APPLIQUENT À LA LETTRE LEUR PLAN DE SURVEILLANCE ONT PU ÉPINGLER DURANT LES DERNIERS JOURS, LE DÉNOMMÉ EVGENI BOURIAKOV, ALIAS «ZHENYA», 39 ANS, ARRÊTÉ DANS L’ARRONDISSEMENT DU BRONX, OÙ IL SE FAISAIT PASSER POUR UN EMPLOYÉ D’UNE BANQUE RUSSE.

Cela a été révélé par le ministère américain de la Justice, qui a précisé que deux complices supposés du même réseau, protégés par une immunité diplomatique, avaient quitté les Etats-Unis. Le suspect arrêté agissait avec deux complices présumés identifiés comme Igor Sporichev, 27 ans, et Victor Podobni, 40 ans. Le premier était représentant commercial de la Fédération de Russie à New York de novembre 2010 à novembre 2014. Le deuxième était attaché à la mission permanente de la Fédération de Russie aux Nations unies de décembre 2012 à septembre 2013, informe-t-on. Selon le ministère américain de la Justice, les trois hommes travaillaient pour le SVR, le service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie. Les autorités américaines indiquent que Sporichev et Podobni avaient notamment pour tâche d’essayer de recruter des résidents de New York pour devenir des sources de renseignement pour la Russie, de charger Bouriakov de récolter des renseignements et de transmettre les rapports qu’il préparait au quartier général du SVR à Moscou. Il faut souligner que cette arrestation intervient dans le contexte des relations déjà tendues entre les Etats-Unis et la Russie, réduites à un niveau sans précédent depuis la guerre froide particulièrement, depuis les crises syrienne et ukrainienne mais aussi sur les questions des droits de l’Homme et de l’asile accordée par Moscou à l’ex-consultant de l’Agence de sécurité américaine (NSA), Edward Snowden. Parmi les sujets sur lesquels les trois hommes auraient travaillé, figuraient de potentielles sanctions américaines contre des banques russes, et les efforts des Etats-Unis pour développer des sources d’énergie alternative, précise-t-on. De nombreuses cellules dormantes d’agents secrets ou d’espions russes existent actuellement sous plusieurs couvertures aux Etats-Unis et en 2010, les USA avaient arrêté dix supposés agents dormants, dont Anna Chapman, une jeune femme d’affaires russe surnommée la «nouvelle Mata Hari» à New York. Elle avait plaidé coupable et a été renvoyée en Russie dans le cadre d’un échange de prisonniers. Or, cette nouvelle arrestation comprend essentiellement deux chefs d’accusation retenus contre les trois hommes. Le premier les accuse de participation dans un complot pour que Bouriakov opère comme agent d’un gouvernement étranger aux Etats-Unis, sans en notifier le ministère de la Justice, un délit passible de cinq ans de prison. Le deuxième accuse Bouriakov d’avoir agi aux Etats-Unis en tant qu’agent d’un gouvernement étranger sans en notifier l’Attorney general, et accuse Sporichev et Podobni de l’avoir aidé et encouragé. Ce chef d’accusation est passible d’une peine maximale de 10 ans de prison. Entre mars 2012 et septembre 2014, le FBI aurait observé des dizaines de brèves rencontres à l’extérieur durant lesquelles Bouriakov passait un sac, un magazine ou des feuilles de papier à Sporichev. Selon les procureurs, les complices auraient aussi été enregistrés à de nombreuses reprises discutant de leurs efforts pour recruter des Américains dans des grandes entreprises et une université new-yorkaise, révèle-t-on.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 18:15

Le FBI capture l’espion russe Evgeni Bouriakov dans le Bronx

LES ETATS-UNIS QUI APPLIQUENT À LA LETTRE LEUR PLAN DE SURVEILLANCE ONT PU ÉPINGLER DURANT LES DERNIERS JOURS, LE DÉNOMMÉ EVGENI BOURIAKOV, ALIAS «ZHENYA», 39 ANS, ARRÊTÉ DANS L’ARRONDISSEMENT DU BRONX, OÙ IL SE FAISAIT PASSER POUR UN EMPLOYÉ D’UNE BANQUE RUSSE.

Cela a été révélé par le ministère américain de la Justice, qui a précisé que deux complices supposés du même réseau, protégés par une immunité diplomatique, avaient quitté les Etats-Unis. Le suspect arrêté agissait avec deux complices présumés identifiés comme Igor Sporichev, 27 ans, et Victor Podobni, 40 ans. Le premier était représentant commercial de la Fédération de Russie à New York de novembre 2010 à novembre 2014. Le deuxième était attaché à la mission permanente de la Fédération de Russie aux Nations unies de décembre 2012 à septembre 2013, informe-t-on. Selon le ministère américain de la Justice, les trois hommes travaillaient pour le SVR, le service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie. Les autorités américaines indiquent que Sporichev et Podobni avaient notamment pour tâche d’essayer de recruter des résidents de New York pour devenir des sources de renseignement pour la Russie, de charger Bouriakov de récolter des renseignements et de transmettre les rapports qu’il préparait au quartier général du SVR à Moscou. Il faut souligner que cette arrestation intervient dans le contexte des relations déjà tendues entre les Etats-Unis et la Russie, réduites à un niveau sans précédent depuis la guerre froide particulièrement, depuis les crises syrienne et ukrainienne mais aussi sur les questions des droits de l’Homme et de l’asile accordée par Moscou à l’ex-consultant de l’Agence de sécurité américaine (NSA), Edward Snowden. Parmi les sujets sur lesquels les trois hommes auraient travaillé, figuraient de potentielles sanctions américaines contre des banques russes, et les efforts des Etats-Unis pour développer des sources d’énergie alternative, précise-t-on. De nombreuses cellules dormantes d’agents secrets ou d’espions russes existent actuellement sous plusieurs couvertures aux Etats-Unis et en 2010, les USA avaient arrêté dix supposés agents dormants, dont Anna Chapman, une jeune femme d’affaires russe surnommée la «nouvelle Mata Hari» à New York. Elle avait plaidé coupable et a été renvoyée en Russie dans le cadre d’un échange de prisonniers. Or, cette nouvelle arrestation comprend essentiellement deux chefs d’accusation retenus contre les trois hommes. Le premier les accuse de participation dans un complot pour que Bouriakov opère comme agent d’un gouvernement étranger aux Etats-Unis, sans en notifier le ministère de la Justice, un délit passible de cinq ans de prison. Le deuxième accuse Bouriakov d’avoir agi aux Etats-Unis en tant qu’agent d’un gouvernement étranger sans en notifier l’Attorney general, et accuse Sporichev et Podobni de l’avoir aidé et encouragé. Ce chef d’accusation est passible d’une peine maximale de 10 ans de prison. Entre mars 2012 et septembre 2014, le FBI aurait observé des dizaines de brèves rencontres à l’extérieur durant lesquelles Bouriakov passait un sac, un magazine ou des feuilles de papier à Sporichev. Selon les procureurs, les complices auraient aussi été enregistrés à de nombreuses reprises discutant de leurs efforts pour recruter des Américains dans des grandes entreprises et une université new-yorkaise, révèle-t-on.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 11:15

4 700 gendarmes et policiers pour protéger les écoles et les cultes juifs

,UNE DÉCISION DU GOUVERNEMENT A ÉTÉ PRISE APRÈS L’ATTAQUE CONTRE «CHARLIE HEBDO» POUR PROTÉGER LES JUIFS FRANÇAIS AINSI QUE POUR RENFORCER LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE DANS TOUTE LA FRANCE. IL S’AGIT, INFORME UN MÉDIA FRANCOPHONE, DE 717 ÉCOLES ET LIEUX DE CULTE JUIFS DE FRANCE QUI SERONT PROTÉGÉES, DÈS LE LUNDI 12 JANVIER 2015 PAR 4 700 POLICIERS ET GENDARMES, ET DES SOLDATS SERONT ENVOYÉS EN RENFORT DANS LES 48 HEURES, A INDIQUÉ LUNDI LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, BERNARD CAZENEUVE.

«En ce qui concerne les écoles et lieux de culte, j’ai décidé d’une protection puissante et durable, au terme d’une réunion avec le président de la République et le Premier ministre», a déclaré Bernard Cazeneuve, devant des parents d’élèves de l’école juive Yaguel Yaacov de Montrouge à Paris. Ces lieux «seront protégés dès aujourd’hui par 4 700 policiers et gendarmes et des moyens supplémentaires seront affectés de la part du ministère de la Défense, et des militaires seront envoyés en renfort dans les 48 heures», a précisé le ministre. C’est à une centaine de mètres de cette école juive, qu’une jeune policière municipale, Clarissa Jean-Philippe a été tuée jeudi. «Elle nous a sauvés. Les parents ont été nombreux à nous écrire pour témoigner leur reconnaissance à cette policière. Si elle n’avait pas été là, qui sait ce qu’il se serait passé», a dit sur place, le président du consistoire israélite de France, Joël Mergui. Les juifs de France inquiets pour leur sort «Les juifs de France sont inquiets par les tournants que prend l’antisémitisme, nous ne pensions pas voir s’allonger la liste des morts liés à l’antisémitisme en France, c’est toujours rassurant de voir la mobilisation complète de l’Etat», a dit lundi matin Joël Mergui sur Europe 1. Et d’ajouter, «nous attendions depuis longtemps qu’il y ait un réveil de toute la société, le combat contre l’antisémitisme, le terrorisme et l’islamisme radical ne peut pas être l’affaire des responsables, mais doit être l’affaire de tous les citoyens. S’il y a trois, quatre millions d’ambassadeurs de la lutte contre le jihadisme, peut-être que nous réussirons », a affirmé Joël Mergui. De son côté, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Roger Cukierman, avait annoncé que les écoles juives et les synagogues seraient protégées, si nécessaire par l’armée, à l’issue d’un entretien avec François Hollande à l’Elysée. A noter que les écoles juives et les lieux de culte israélites sont actuellement protégés en permanence en France. Ils ont déjà été pris pour cible lors d’attentats islamistes. En mars 2012, Mohamed Merah avait tué trois enfants et un enseignant dans une école juive de Toulouse. Le plan Vigipirate de protection antiterroriste reste maintenu à son plus haut niveau, a rappelé lundi le Premier ministre Manuel Valls. Dans ce cadre, les sièges des médias, les lieux de culte et les bâtiments publics font l’objet d’une protection particulière, informe-t-on.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 19:36

Une titanesque chasse à l’homme en France

L’ATTENTAT PERPÉTRÉ À PARIS DANS LES LOCAUX DE L'HEBDOMADAIRE SATIRIQUE CHARLIE HEBDO PAR DEUX HOMMES CAGOULÉS, ENTRAÎNÉS ET ARMÉS A FAIT AU MOINS 12 MORTS DONT DEUX POLICIERS ET 11 BLESSÉS LE 7 JANVIER 2015, BILAN LE PLUS MEURTRIER D'UN ATTENTAT DEPUIS PLUS DE 50 ANS EN FRANCE.

Quelques heures après, des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés à Paris et dans plusieurs villes de France pour marquer leur solidarité avec l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Plus de 10 000 personnes sont descendues dans les rues de Lyon (centre-est) et autant à Toulouse (sud-ouest). A Paris, plus de 5 000 personnes se sont rassemblées au cœur de la capitale, près du siège de Charlie Hebdo, journal symbole de la liberté d'expression, déjà menacé pour des caricatures de Mahomet. En Suisse, des rassemblements spontanés ont été organisés à Lausanne - où 500 personnes se sont regroupées - à Berne, Fribourg et Delémon. Le président de la République François Hollande décrète une journée de deuil national. «Notre meilleure arme, c'est notre unité. Rien ne peut nous diviser, rien ne doit nous séparer», a déclaré le chef de l'Etat. Les drapeaux seront aussi mis en berne pendant trois jours, a-t-il précisé. Une vaste chasse à l’homme déclenchée par les forces spéciales La police a diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi les photos des deux suspects, de nationalité française, Chérif et Saïd Kouachi, 32 et 34 ans. Chérif Kouachi avait été condamné en 2008 pour avoir participé à une filière d'envoi de combattants en Irak. Les enquêteurs sont remontés à eux après avoir retrouvé la carte d'identité de Saïd dans une voiture abandonnée par les fuyards dans le nord-est de Paris. Des hélicoptères survolaient les alentours de Villers-Cotterêts. Plusieurs convois des forces de l'ordre ont été vus, roulant toutes sirènes hurlantes, sur la nationale 2 qui relie cette partie de l'Aisne à la capitale. De Crépy-en-Valois, situé dans l'Oise voisine, aux abords de Villers-Cotterêts, la zone de recherche fait quelques centaines de km2, ce qui rend ardue la tâche du GIGN et du RAID. Un combattant du groupe djihadiste Etat islamique (EI) s'est félicité de la fusillade. Il a déclaré à Reuters que cet attentat visait à venger les insultes lancées contre l'islam. «Les lions de l'islam ont vengé notre prophète», a déclaré le Syrien Abou Moussab. «Ce sont nos lions. Il s'agit des premières gouttes. D'autres suivront», a-t-il dit. Des réactions dans de nombreux pays Aux Etats-Unis le président Barack Obama a condamné cette fusillade terrifiante soulignant que «Nos pensées et nos prières vont vers les victimes de cette attaque terroriste et vers le peuple français en ce moment difficile», écrit le président américain dans un communiqué publié quelques heures après l'attentat. «La France, et la merveilleuse ville de Paris où cette attaque scandaleuse a eu lieu, sont pour le monde une référence intemporelle qui demeurera bien au-delà de la vision haineuse de ces tueurs», poursuit-il. «La France est le plus vieil allié de l'Amérique et a été aux côtés des Etats-Unis dans la lutte contre les terroristes qui menacent notre sécurité commune et le monde», ajoute le président américain. De hauts responsables de la Maison Blanche sont en contact avec leurs homologues français. Les Etats-Unis sont prêts à collaborer avec les Français pour les aider à mener l'enquête», a déclaré Josh Earnest, porte-parole du président américain Barack Obama, sur la chaîne MSNBC. Le secrétaire d’État John Kerry exprime la solidarité des États-Unis à l'égard de la France. Le chef de la diplomatie américaine, dont une partie de la famille est française et qui est un habitué de Paris, a exprimé «l'horreur, la colère et la condamnation de ce terrible acte de violence». «Nous sommes également solidaires de votre engagement dans la bataille, la lutte, contre l'extrémisme et de votre détermination à protéger la valeur qui fait si peur aux extrémistes et qui a toujours uni nos deux pays: la liberté», a poursuivi John Kerry. Le président russe, a dénoncé le terrorisme «sous toutes ses formes» selon son porte-parole, Dmitri Peskov, cité par l'agence de presse Tass. «Nous sommes convaincus à Moscou que rien ne peut justifier des actes terroristes», a-t-il ajouté, cité par Tass. Le président russe «présente ses condoléances aux proches des victimes, ainsi qu'aux Parisiens et à tous les Français», a ajouté le porte-parole selon la même source. «Nous avons la conviction que la lutte contre le terrorisme est impossible sans coopération multilatérale», a encore déclaré le porte-parole de Vladimir Poutine, dont les relations avec ses homologues occidentaux sont au plus bas. L’Iran dénonce un acte étranger à l’islam L’Iran a dénoncé l’attentat contre Charlie hebdo estimant que «Tout acte terroriste contre des innocents est étranger à la pensée et aux enseignements de l'islam …ces actes sont la continuité d'une vague de radicalisme et d'une violence physique et mentale sans précédent qui se sont répandues dans le monde ces dix dernières années», a déclaré la porte-parole de la diplomatie iranienne, Marzieh Afkham, citée par l'agence officielle Irna. La République islamique, alliée du régime syrien de Bachar al-Assad, accuse également certains pays arabes et occidentaux de soutenir financièrement et militairement l'opposition armée en Syrie, qu'elle considère dans son ensemble comme des terroristes Rappelant aussi l'affaire des caricatures de Mohammed (QSSSL) parues dans plusieurs journaux européens dont Charlie Hebdo en 2005-2006, qui avait provoqué des manifestations de colère à Téhéran où plusieurs ambassades des pays concernés avaient été attaquées. «Se servir de la liberté d'expression et des idées radicales et humilier les religions divines ainsi que leurs valeurs et leurs symboles est inacceptable», indique-t-on.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 21:47

Un infirmier tue trois personnes et se suicide à Arras

UNE VRAIE SCÈNE D’HORREUR EST SURVENUE LORS DU RÉVEILLON 2014 DE LA SAINT-SYLVESTRE PRÈS D’ARRAS, OÙ UN INFIRMIER D’UNE TRENTAINE D’ANNÉES A TUÉ TROIS PERSONNES DONT SON EX-COMPAGNE ET EN A BLESSÉ DEUX AUTRES AVANT DE SE SUICIDER.

Selon les premiers éléments de l’enquête rapportés par l’Afp, c’est à cause d’une séparation mal acceptée que l’auteur du drame qui n’avait jamais eu des démêlés avec la justice a exécuté son plan machiavélique pour assassiner trois victimes, informe-t-on. Vers une heure du matin, cet homme s’est invité dans un réveillon familial auquel participaient sept personnes dont son ex-compagne, dans une maison de la commune de Sainte-Catherine (Pas-de-Calais). «Il s’en est pris immédiatement à son ex-compagne, deux personnes se sont interposées et c’est là que les coups de feu ont commencé», a déclaré Adam Chodkiewiez, substitut du procureur d’Arras. Trois morts, parmi lesquels l’ancienne compagne du tireur et deux hommes âgés d’une cinquantaine d’années, et deux blessés dont un grave qui a été, selon la préfecture d’Arras, hospitalisé à Lille. L’infirmier, après avoir tiré, a quitté les lieux à bord de sa voiture. Des policiers de la Bac, qui avaient reçu le signalement de ce véhicule l’ont repéré et l’ont pris en chasse. A l’issue d’une brève course-poursuite, le tireur s’est garé sur le parking du centre hospitalier d’Arras. «Avant que les policiers n’aient eu le temps de mettre pied à terre, il a retourné l’arme contre lui et s’est suicidé», a indiqué M. Chodkiewiez. Une enquête policière fut ouverte pour déterminer les causes réelles ayant entraîner le carnage, a-t-on rapporté. Les enquêteurs de la police technique et scientifique sont restés de longues heures sur les lieux pour procéder à des relevés, afin de déterminer le plus précisément possible le déroulement des faits. Ils ont quitté la maison, placée sous scellée. Notons que tous les voisins s’accordaient à décrire les occupants de la maison comme étant des gens sans histoires.

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ecrivain-okifaouzi
  • Le blog de ecrivain-okifaouzi
  • : l'art pour l'art peut étre beau ; mais l'art pour le progrés est plus beau encore v.hugo
  • Contact

Recherche

Pages

Liens