Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 23:05

«Soulager le citoyen de la lourdeur du service public»

Quatre ministres se sont rendus, tôt hier dans la matinée, au chef-lieu de la wilaya d’Annaba pour s’enquérir des projets qui sont en chantier depuis plusieurs mois.

Il s’agit du ministre chargé de la Réforme du service public, Mohamed El-Ghazi, de celui des Travaux publics, Farouk Chiali, du ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, et du ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune. Sur le plan de la fonction publique, M. El-Ghazi a tenu à rappeler la volonté du gouvernement de réhabiliter le service public en vue de permettre son «adaptation permanente et surtout à l’évolution des besoins et attentes des citoyens» : «Il faut surtout soulager le citoyen des lourdeurs du service public», a-t-il souligné. Sur un autre plan, en ce qui concerne les 43 000 postes vacants recensés par la fonction publique, M. El Ghazi a précisé que des instructions ont été données par le Premier ministre pour «combler ce déficit en donnant la priorité aux jeunes recrutés dans le cadre du pré-emploi à travers des concours». Parmi les projets en phase de finition qui ont été inspectés par la délégation ministérielles, il y a ceux du pont Y, représentant une nouvelle voie de la circulation menant vers la ville. Le secteur des ressources en eau souffre de la défectuosité des réseaux d’assainissement qui généralement datent de plusieurs années alors que la situation des barrages est favorable, vu leur capacitéà alimenter les villes de l’Est. Le barrage de Cheffia a enregistré une capacité de 160 millions de m3, celui de Meksa a atteint les 30 millions de m3 et enfin de Bougous affiche une capacité de 66 millions de m3 . Le secteur de l’habitat a connu de nombreux avancements en matière de réalisation, à l’exemple de celui de la nouvelle ville de Draa Errich à Oued El-Aneb, qui va contenir en premier lieu 26 000 logements dont 6 000 LSP. Certes, il a été constaté un grand retard dans les réalisations des projets d’habitat qui est dû au manque de main d’œuvre et de la matière première, en particulier le ciment, sans compter le foncier qui constitue le frein principal pour les promoteurs .

Oki Faouzi        

Partager cet article

Repost 0
Published by ecrivain-okifaouzi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ecrivain-okifaouzi
  • Le blog de ecrivain-okifaouzi
  • : l'art pour l'art peut étre beau ; mais l'art pour le progrés est plus beau encore v.hugo
  • Contact

Recherche

Pages

Liens